TRANSPORTS AU JAPON

J’en ai un petit peu mentionné dans mes aventures mais je pense qu’il est important que je vous donne quelques conseils, basés sur mon expérience personnelle quant au transport. Et surtout comment économiser de l’argent sur l’un des points les plus importants de son budget.

Tout d’abord, il existe plusieurs lignes de métro et des lignes appelées JR qui sont des lignes rapides. Et aussi parce que JR est LA compagnie ferroviaire Japonaise. La Japan Railway opère en fait avec 200 autres compagnies ferroviaires qui se partagent notamment les lignes de métro et certaines lignes comme Hankai, Nankai, Kintetsu, Hankyu et j’en passe. Ca fait beaucoup je sais et pourtant tout ce petit monde travaillent très bien ensemble. Ce que vous aurez besoin de savoir surtout, c’est si vous êtes proche d’une station de métro ou d’une gare JR (pour les lignes qui font par exemple Osaka-Kyoto ; et d’autres lignes comme ça). Il y a également une ligne spéciale qui fait le tour d’Osaka qui s’appelle la Osaka Loop Line. C’est une alternative au métro suivant où l’on veut aller et c’est celle que j’utilise principalement pour rentrer chez moi après le travail. Pour exemple, la station de métro la plus proche de chez moi c’est Ebisucho (5min) ; la gare JR la plus proche c’est Shin Immamiya (16 min) et là où je m’arrête pour le travail (de femme de ménage), c’est à Taisho et il y a, à la fois une station de métro et une gare JR. Si je prends le métro, ça va me coûter 230 Yens (environ 2 €, suivant le cours du yen) par trajet ; si je prends la Loop Line à la gare JR, ça va me coûter 120 Yens (moins d’1 €, suivant le cours du yen) par trajet. Quitte à commencer la journée par marcher un petit peu, tout ça dans l’optique d’économiser de l’argent.

Voilà pourquoi il est parfois avantageux de marcher un peu pour se rendre à une gare JR et prendre une ligne JR qui coûte moins chère que le métro. Il y a également des endroits où l’on peut facilement se rendre à pied et ainsi économiser de l’argent. Par exemple, j’ai le quartier de Namba (très réputé) à 15 min à pied et celui de Shinsaibashi (très réputé aussi) à 30 min environ à pied, de là où j’habite. Donc, suivant ce que vous souhaitez visiter ; si vous souhaitez vous trouver proche du centre ou pas (ce que je conseille quand même), vous pourrez faire de grosses économies sur le transport.

Bon par contre, inutile de vous dire que pour aller jusqu’à Kyoto, niveau économie, ce sera que très peu. Certes, il y a trois lignes Hankyu pour Kyoto et ses alentours qui passent notamment à ma station (donc Ebisucho) mais quand on a besoin de se rendre à Kyoto station, on n’a pas le choix que d’emprunter une ligne JR, et parfois, sur de longues distances, cela n’est plus très avantageux.

Pardon si je vous ai un peu perdu avec mes explications mais pour faire simple ; regardez sur Hyperdia pour les trajets et le tarif (votre meilleur ami avec google maps croyez moi !) et choisissez votre logement en fonction des endroits que vous souhaitez visiter pour optimiser votre budget transport au maximum. Bien sûr, vous pouvez aussi louer un vélo ; d’ailleurs, à Osaka, tout le monde ou presque a un vélo tellement que c’est pratique. Osaka étant une ville plus petite que Tokyo, se rendre dans des endroits à pied ou en vélo est tout à fait appréciable.

Pensez également aux pass journées pour le métro ou les bus à Kyoto. Clairement avantageux ! A Kyoto, le pass journée en bus coûte 600 Yens et croyez moi, vous avez vite fait de l’amortir, en sachant qu’un seul trajet coûte normalement 230 Yens. Les cartes Icoca ou Suica sont également bien. C’est une carte où l’on charge de l’argent dessus ; un peu comme un pass Navigo à Paris par exemple. Disons que ça permet de ne pas avoir à se poser la question du coût du ticket car au Japon, on paie de station à station. Ce n’est pas comme en France, où le prix du ticket est fixe, que vous fassiez 2 ou 8 arrêts.

Je crois que j’ai tout dis mais si vous avez des questions là dessus, il y a mon facebook et mon mail pour me contacter.