NOEL AU JAPON

Ha Noël au Japon… Il fallait bien que j’en parle un petit peu. Autant dire que vous allez voyager parce que c’est totalement différent de la France où nous faisons la fête en famille. Ici, c’est soit fête entre amis, soit fête entre amoureux et autant dire que ça dégoûte un peu de voir autant de couples dans les rues. Au Japon, Noël est surtout une fête commerciale, même si finalement l’échange de cadeaux est très rare. Enfin, tout est prétexte pour consommer ici de toute manière.

Concernant mon noël, je dois dire qu’il est un peu nul pour le coup. Le réveillon de noël était super sympa puisque j’étais avec mes amis de l’église. J’ai passé un super moment, même si j’ai totalement foiré mon coup avec un jeune du nom de Kazuki. Bah quoi, j’y peux rien si je suis tombée un peu sous son charme. Et il semble qu’il ressente la même chose mais impossible de vraiment le savoir car les hommes japonais sont beaucoup plus timides que les occidentaux. En fait, je voulais juste l’inviter à aller voir les illuminations de noël qui sont encore présentes jusqu’au mois de février. Mais de nature timide également, je me suis un peu trompée sur ma question (c’est courant que ce soit la fille qui fasse le premier pas…). Non parce que bon, les stickers trop mignons sur line qui vous laisse perplexe quant au ressenti de l’autre, c’est bon hein. Je retenterais ma chance dimanche prochain, au culte en lui demandant simplement s’il veut aller boire un verre avec moi en dehors de l’église.

Bref, mis à part cela, hier fut une bonne journée et une bonne soirée, même si j’ai mis quasi 1 heure pour enfiler mon kimono (merci l’effet, et je crois que je passe pour l’originale aux yeux des gens, pas grave^^). Il ne voulait pas prendre le pli correctement donc je vais devoir le coudre pour ne plus avoir à me démener avec pendant trente ans. Surtout, qu’à cause de ça, j’ai failli partir en retard sur l’heure que je m’étais fixée. Et vous savez bien, vous ma famille, mes amis qui me connaissez, que dans mon vocabulaire le retard signifie que je serais quand même bien en avance, voire bien à l’heure, voire en retard de 5 minutes allez.

Et après une bonne journée et soirée, nous voilà à ce jour du 25 qui est un jour comme un autre et il prend vraiment tout son sens au Japon car tout le monde vaque à ses occupations, travaille. C’est là que ma famille mais surtout mes parents me manquent beaucoup car je me retrouve un peu toute seule pour ce jour. C’est la première fois que je me retrouve vraiment loin de mes parents pour ces deux jours, ça fait vraiment bizarre. Et la censée peut-être fête prévue par quelques français a été annulée puisque à priori hier tard dans la nuit, il y en a qui se sont bien enivrés.

Voilà mon ressenti sur Noël au Japon ; il vaut mieux ne pas être seul/e ce jour là et avoir un copain/une copine parce qu’avec tous ces couples, il y a de quoi vous donner un peu le cafard quand vous êtes célibataires^^.