KYOTO LA TRADITION

Deuxième « voyage » dans une ville japonaise. Je vais donc vous parler de cette ville que j’ai eu la chance de visiter : Kyoto. Modernité se mêle avec tradition où l’on sent l’âme d’un Japon un peu ancien, notamment avec ses nombreux temples bouddhistes et shintoïstes. De nombreuses rues commerçantes proches de certains temples, sont le reflet du Japon ancien. Des boutiques traditionnelles et des personnes tellement gentilles font que l’on ressent cet esprit ancien que les Kyotoites veulent nous faire découvrir.

J’ai eu de la chance d’avoir un guide privé qui s’est trouvé être mon amie Japonais Risa et sa copine, qui elle habite Kyoto. Accompagnée des deux filles, nous avons commencé notre visite guidée de la ville par le temple Kyomizu-Dera qui se trouve sur les hauteurs, presque sur une montagne. De là, nous avions une vue d’ensemble extra de la palpitante ville. Il y avait beaucoup de monde mais c’était sympa de se balader dans ce complexe (car oui en fait c’est un complexe composé de deux temples : un bouddhiste et un sanctuaire shinto). Nous sommes ensuite descendues dans la principale rue commerçante qui rappelle vraiment cet esprit du Japon ancien et qui fut très agréable à traverser. Nous avons même mangé dans un restaurant tempura (beignets japonais de légumes et autres) dans cette rue, et avec toujours cette bienveillance de la part des japonais.

Par la suite, nous avons eu droit à un cours de friandises appelées Wagashi. Des bonbons pas trop sucrés que l’on sculpte à base de sucre de canne, de pâte de haricots rouges appelé Anko et de la farine de riz. La leçon était en anglais pour que je puisse suivre et malgré quelques ratages de notre part à toutes les trois, nous nous sommes bien amusées avec les autres participants à ce cours. 

Après ce super cours, nous baladant dans Kyoto, nous avons atterri au célèbre marché Nishiki ; un marché couvert long de plusieurs de 400 mètres avec pleins d’étales. En allant du poisson séché, des brochettes de fruits frais aux bonbons et autres spécialités de la région. C’est mon marché préféré, j’ai hâte de pouvoir y retourner. Il y avait encore une fois vraiment beaucoup de monde mais la période Août n’est pas la meilleure non plus pour visiter un pays, je trouve. Du moins, pas trop pour les sites les plus touristiques. 

Après cette halte au marché, nous avons fini notre journée ensemble au Karaoké pendant une heure à peu près, ensuite les filles devaient rentrer chez elle. Quelques photos appelées aussi Purikura (petites photos que l’on customise en format photomaton) plus tard, et je repris ma route de mon côté pour aller dans le quartier de Gion. Comme on peut s’en douter, je n’ai pas vu de geishas. Mais c’est comme ça ! Et pour finir un peu ce tour de Kyoto, je suis également allée au parc botanique que je n’ai pas pu voir en entier pour cause de fortes pluies. 

Kyoto reste pour moi la ville où la tradition règne, par excellence. Et j’ai hâte de retourner faire un tour dans cette ville car je sais qu’il y a encore beaucoup de choses que je n’ai pas encore pu voir.

Si vous voulez quelques idées de sorties, d’activités à faire, je vous propose :

  • Marché Nishiki (je dirais l’absolu à faire !)
  • Jardin Botanique
  • Les temples, si vous aimez bien. Il y en a vraiment pas mal à Kyoto
  • Le quartier de Gion ; on s’y sent bien et il relate ce fameux Kyoto ancien que je parlais
  • Le musée international du manga (pour ceux que ça intéressent)

Il y a certainement pleins d’autres choses à faire sur Kyoto mais voilà déjà quelques petites idées.