TOKYO PARTIE II

Comme pour Kyoto, forcément, comme j’ai un peu visité, j’ai de nouvelles photos à vous montrer. Ce sera mon dernier article puisque demain soir, à 1h55 exactement, je prends l’avion pour rentrer chez moi en France. Ca y est les amis, la famille, je suis de retour ! Et je n’attendais que ça durant toute cette semaine à Tokyo. J’ai écumé un peu les quartiers que j’avais bien aimé la première fois et ceux que je n’avais pas encore vu. J’ai récupéré mes derniers goshuins, alors ça y est, mon carnet est rempli ! Sachant qu’un carnet peut en moyenne accueillir environ 48 goshuins (tampons/calligraphie du site religieux visité) si on ne compte pas que certains temples/sanctuaires donnent un petit papier pour expliquer le goshuin qu’ils viennent de faire. Vous n’aurez qu’à venir me voir pour ceux qui veulent voir ça et qui peuvent ;). J’en mettrais quelques uns sur mon facebook parce que je suis gentille. Bref, j’ai écumé un peu les quartiers d’Ikebukuro en rapide, Harajuku avec la célèbre rue Takeshita dori (quartier des bonnes affaires en matière de vêtements) et le sanctuaire Meiji-Jingu, très fréquenté. Je suis retournée à la Sky Tree mais juste pour chercher des bananas sky tree (gâteaux moelleux) et j’ai découvert de nouveaux goûts, ne trouvant pas ceux que j’avais acheté, il y a 4 ans de cela.

Puis je suis retournée au niveau du Dôme aujourd’hui et un concert se préparait. Un groupe super célèbre ici au Japon en plus (Generations from Exile Tribe) puis je suis quand même allée voir rapidement la Tokyo Tower pour la postérité. Pour ceux qui ne savent pas la Tokyo Tower, c’est la réplique de notre Tour Eiffel. Puis mon quartier préféré qui est Ueno. Et pourtant, il n’y a rien de spécial, okay à part le parc et le zoo qui abrite des pandas. Et sans doute, maintenant vous allez tous le savoir mais j’aime beaucoup les pandas. Je suis aussi retournée à Asakusa avec le Senso-ji pour mon goshuin et j’étais contente qu’il y ait moins de monde dans la rue commerçante qui borde le sanctuaire.

J’ai fais une découverte très intéressante aussi aujourd’hui. En fait, non deux découvertes intéressantes. L’une est le Sengaku-ji ; temple qui abrite les 47 tombes des 47 ronins. Regardez le film « Les 47 ronins », vous saurez tout de suite de quoi je parle. Mais pour la faire courte, il s’agit d’anciens samourais qui ont perdu leur statut quand un traître a tué leur maître. A cause de ça, ils devaient se cacher pour qu’on ne veuille pas les tuer. Dans le groupe, quelques uns décident de faire la résistance et d’organiser un coup d’état pour tuer le traître et que leur maître mort retrouve son honneur. Je n’ai pas fais le musée en leur honneur mais ici, ils ont une place importante dans la culture. Il y a même une journée dans l’année où des centaines de personnes viennent nettoyer les tombes, et y mettre des fleurs et de l’encens en leur souvenir. Pour avoir défendu l’honneur de leur défunt maître. L’autre découverte fut un temple du nom de Zojo-ji où il y a une allée avec pleins de statutes Jizô. Je n’arrive pas vraiment à exprimer ce que je ressens mais j’ai trouvé ça super sympa et les photos parlent mieux.

Je me suis refais aussi le Tokyo Metropolitan que j’appelle les Tours Jumelles mais dommage, il n’y avait qu’une tour sur deux ouvertes au public cette fois-ci. Et le Fujisan était caché derrière des nuages, encore une fois ! Il est dur à voir ce Fuji… Mis à part cela, je n’ai pas l’impression d’avoir visité grand chose mais il y a trop de choses à voir puis il y a des trucs qui ne m’intéresse pas forcément. Je ne sais pas trop où je vais aller demain, déjà le premier arrêt sera d’aller poser mes bagages à l’aéroport directement. Je les fous dans un coin locker puis comme ça, je sais où ils sont et je ne vais pas stresser pour retrouver la station et l’endroit où je les ai mis. J’ai hâte de m’en débarrasser une bonne fois pour toutes ! Je vous dis tous à très vite, en France !