1ERE JOURNEE SUR LE SOL NIPPON

Qui dit première journée, dit d’abord arrivée ! Et autant dire que la journée a super bien commencé… Sur le vol Lyon-Francfort, je suis assise à côté d’une issue de secours et vue sur le réacteur. Et comme c’est une issue de secours, et bien dit que l’on a pas le droit de mettre des trucs sous le siège devant soi. Alors les hôtesses de l’air ont du prendre mon pc pour le mettre avec elles devant, dans un petit compartiment sécurisé. Je n’aime pas trop ça mais c’est comme ça.. Déjà, on a décollé en retard et forcément, on est arrivé en retard à Francfort. On est resté sur le tarmac planté pendant bien au moins 25 minutes avant que l’on ne puisse enfin descendre, prendre le bus pour rejoindre le terminal et se mettre à courir pour rejoindre les portes de nos correspondances. Je mets en mode « nous » car j’ai rencontré des français qui allaient à Bogotha et pareil, ils avaient à peine 1h d’escale. Bon c’est sûr, comme ça pas d’attente mais c’est la merde quand même… 

Enfin dans le second avion ! Et un avion rempli de japonais qui rentraient au pays. Je suis d’ailleurs tombée sur une jeune femme super sympa (voisine de siège), avec qui j’ai échangé à la fois en anglais et à la fois en japonais (obligé hein quand on ne parle pas couramment une langue au départ). Elle m’a même aidé pour le papier de déclaration (si on a des sommes, des objets qui ne sont normalement pas trop autorisés mais qui le sont pour raisons exceptionnelles comme un traitement à base d’un médicament pas très autorisé bref) car j’ai eu celui en Japonais et forcément, trop de kanji tue la compréhension totale !  Mis à part cela, repas japonais plutôt sympa (j’ai oublié de faire une petite photo pour vous montrer) ; en entrées, un petit peu de nouilles udon (nouilles épaisses), de la salade verte ; en plat, on a eu le droit à un riz et curry de boeuf et pour dessert, un gâteau mousse au cappucino. Ca pouvait aller, n’aimant pas le café à la base. 

Arrivée à l’aéroport, premières démarches administratives à effectuer ; la carte Résident ! Cela prend environ 5 minutes à faire, le temps de transcrire les données du passeport et visa puis hop hop, une jolie petite carte format bancaire qui brille. Il ne me manquera plus qu’à aller à la mairie lundi pour faire mettre mon adresse postale au dos.  Et après ? Afin de parvenir jusqu’à mon hébergement, j’ai pris à la fois le bus et le taxi pour finir car problème de roulette sur une de mes valises et comme elle a du mal à rouler, c’est super chiant. Et j’ai eu bien fait aussi car à la gare qu’il y a juste à côté de l’auberge de jeunesse, il n’y a pas d’ascenseur. Vive les escaliers qu’il aurait fallut monter avec deux bagages bien lourds. Enfin une fois arrivée, j’ai pu avoir ma chambre dès le matin et ça ce fut plutôt chouette. Je me suis alors installée, posée un petit moment, pris une douche et hop je suis partie en visite. 

1er arrêt fut le musée des nouilles instantanées Momofuku Ando. En fait, la chose la plus attrayante à faire est de « fabriquer » son propre bol de nouilles instantanées. On achète un pot, on le customise et on choisi ce qu’on veut mettre dedans, voilà le principe. Certes, il y a la chronologie depuis son invention jusqu’à aujourd’hui mais finalement, moins d’intérêt que ce que j’avais pensé. La fatigue commençant à me prendre, je repartis pour Umeda Station, un peu dans le Nord d’Osaka. Petite halte goûter dans un café qui fait des pancakes. Et en passant dans la grande galerie de la gare, il y avait un petit événement Nivea. Pour fêter leurs 50 ans, il fallait tirer à la loterie le cadeau que l’on allait gagner. Perso, pas du tout intéressant mais bon (je vous mettrais les photos plus tard également). 

Pour finir ma journée (oui oui à 17h mais avec la fatigue du vol..), je suis allée faire quelques courses au Don Quichotte. C’est un grand magasin qui vend de tout, du jouet pour enfant à un gros rayon nourriture (frais comme pas frais).  Donc, après quelques achats, je suis rentrée et attendu l’heure de discuter par skype avec mes parents avant d’aller dormir et rattraper toutes ces heures de sommeil perdu^^.