DERNIERE LIGNE DROITE

Et oui, comme le titre l’indique, dernière ligne droite avant le retour en France ! Alors commençons par les démarches administratives car bien sûr, qui dit départ, dit qu’il y a encore quelques démarches à faire. J’ai commencé par la mairie (une semaine avant mon check-out du 31 pour être large) où j’ai simplement signalé que j’allais rentrer en France et ainsi dans le même temps résilier/annuler ma souscription à la sécurité sociale. C’est cool car je n’ai pas eu grand chose à payer. Mon échéance du mois d’octobre ainsi que les derniers quelques frais pour clôturer complètement la souscription. Une fois fait cela, il ne me resterait plus qu’à fermer mon compte bancaire et résilier mon abonnement internet. C’est assez simple puisqu’à priori, je peux tout faire par internet. Reste qu’au Japon, du 1er au 4 novembre c’est considéré un peu comme férié et puisque de toute manière, ça tombe sur le weekend, autant dire que je ne vais recevoir mon dépôt de garantie de la sharehouse avant au moins le 5… et ça prend 10 jours pour faire fermer son compte bancaire à priori. Pas génial mais ça devrait le faire, et pour mon abonnement internet, et bien, j’attends juste que ce que je dois pour le mois d’octobre soit prélevé avant de résilier par internet puisqu’en regardant sur internet, je n’ai pas de frais de résiliation à payer car au mois de novembre, cela fait 12 mois que j’ai pris l’abonnement.

Dit comme ça, c’est super easy en fait les démarches de fin ! J’ai également testé le super service Taqqyubin pour faire envoyer mes bagages de Osaka à mon hôtel à Tokyo afin d’éviter de me trimballer avec deux lourdes valises dans le bus puis dans le métro pour arriver jusqu’à mon hôtel. Je dois d’ailleurs faire un transfert de bagages demain car comme une bêtasse, je me suis rendue compte que ça me faisait des économies si je dormais que sur Tokyo et que j’allais me promener jusqu’à Yokohama en journée, au lieu de dormir 2 nuits à Yokohama et le reste sur Tokyo. Ne pouvant plus annuler mon hôtel à Tokyo car le temps était dépassé, bah du coup, je dors dans deux endroits différents de Tokyo et ça veut dire que je vais devoir transférer mes bagages demain. Ca va être génial, ça va me prendre 30 plombes mais tant que j’y arrive ! Je vous partage mes dernières photos qui ont été prises à la fois à Kyoto, Osaka et un petit peu de Tokyo. Sur mes derniers jours de missions, avec les clients, on a quelque peu assisté à une sorte de festival où une princesse défilait sur un char dans Arashiyama au temps où Kyoto était capitale (794-1868). Puis j’ai des photos des érables qui commencent timidement à rougir. Manque de chance, ils sont en retard cette année car il fait encore trop chaud ! Les petites statues que l’on peut voir sur certaines photos représentent des Jizô. Ce sont des enfants à l’histoire tragique puisqu’ils sont décédés et on dit chez les bouddhistes qu’à cause du chagrin des parents, les enfants sont envoyés en enfer où ils doivent amasser des tas de pierre et les parents prient Jizô qui est le protecteur des âmes décédées pour qu’il prenne l’enfant de l’enfer et le mette au Paradis. Ces Jizô là ont le sourire, ils sont heureux avec différentes poses et c’est un petit peu pour commémorer toutes ces âmes décédées et leur donner une image plus joyeuse. Puis les fresques représentent en fait Osaka. Il y a des mois de cela pour aller à un bâtiment appelé l’Umeda Sky Building, ils étaient entrain d’en faire les peintures et voilà le rendu.

En terminant par quelques photos de Tokyo, de nuit principalement et aussi, je voulais vous montrer la chambre minuscule que j’avais pour ces deux nuits (2 et 3 nov). Déjà pas du tout pratique avec un bagage, alors imaginez deux… J’ai du en mettre au niveau de la réception afin de pouvoir à peu près ranger mes affaires, etc… Ca va être bien folklo je le sens demain mais bon, pas le choix. Mais voilà ; je rentre très bientôt ! Samedi est vite là 😉