BONJOUR LA COREE

Voyage du 28 au 31 Juillet. Je me mets enfin à jour. Donc, fin juillet, je suis allée faire un petit tour chez le voisin sud coréen. Peut-être qu’on en parle très peu en France mais les relations entre le Japon et la Corée du Sud sont entrain de fortement se dégrader, au fur et à mesure que les mois passent. Tout ça à cause de leurs histoires respectives datant de la 2ème guerre mondiale. Deux pays qui ne se mettent pas d’accord sur les histoires pendant l’occupation japonaise en Corée du Sud. Okay le Japon aurait fait un gros effort en s’excusant mais à priori pas assez et pas sur tous les sujets, pour les coréens. Enfin bref, ils continuent de se quereller sur des choses passées.

Donc, je suis arrivée le dimanche matin en me prenant une pluie presque tropicale sur la figure. La météo avait de toute façon annoncé les orages. Arrivée à ma guest-house, comme j’avais réservé avec une agence de voyage, mon interlocutrice est venue me donner le programme, un guide de voyage de Séoul super bien fait et tout ce qu’il fallait pour que mon voyage se passe au mieux. Puis la pluie s’étant calmée, je me suis allée promener dans le quartier où j’allais, à savoir Hongdae. Un quartier universitaire avec beaucoup de magasins et de restaurants. De là, j’ai passé peut-être 2h à regarder des danseurs de rue. C’est courant à Séoul, il y a pleins de petits concerts et autres événements de rue liés à la musique. Puis j’ai fais la connaissance de deux françaises qui étaient ici en programme étudiant (style école de langue qu’on fait pendant les vacances) avec un organisme. J’ai fini au karaoké avec elles, c’était sympa. Puis ma première journée s’est finie un peu comme ça. Petit repas dans un restaurant, dans le quartier.

Le lendemain, je suis allée visiter le Palais Gyeongbokgung (même pour moi la prononciation fut difficile), enfin j’ai commencé par le musée du palais afin d’en apprendre un peu plus sur les dynasties qui se sont succédées en Corée du Sud jusqu’en 1910 environ. Le musée était pas mal du tout, puis j’ai donc enchaîné sur le palais qui est immense et qui compte pas moins de 5 palais au total. Je n’ai fais que le principal, ne voulant pas trop dépenser d’argent. 3000 Wons, ne fait que 3 euros mais l’habitude d’avoir des Yens fait que je trouvais tout cher. Par la suite, je suis allée visiter un quartier qu’on appelle Insadong où l’on trouve pas mal de restaurants. J’ai trouvé que tous les quartiers se ressemblaient un peu tous. Je me suis trouvée un peu dépassée ; bien sûr tout est en coréen mais c’est à milles lieux du japonais et quand je voulais essayer de dire quelques mots de coréen, ça sortait en japonais. Génial… Ils parlent bien anglais, voire un peu plus qu’au Japon d’ailleurs mais non le coréen ne voulait pas rentrer. Je me suis rendue ensuite dans un quartier plus traditionnel dont les maisons s’appellent les Hanok. Le soir, j’avais un spectacle qui a juste été génial ! L’un des meilleurs trucs de mon voyage pour le coup. C’était une sorte de comédie musicale avec du b-box en mode remix de Masterchef très drôle ; les acteurs/danseurs interagissaient avec le public. Et à la fin, on a même pu se faire prendre en photos avec eux.

Le jour suivant, j’ai retrouvé une française en vacances aussi, que j’ai rencontré sur un groupe Facebook qui regroupe toutes les personnes francophones qui partent en Corée du Sud. Nous avons visité pas mal de choses ensembles : nous avons commencé par le marché aux herbes médicinales puis nous sommes allées manger dans un petit restaurant du côté d’un quartier affaires qu’on appelle City Hall. Par la suite nous sommes allées au quartier Hyehwa. En fait, on a monté une grande colline pour avoir une super vue sur la ville et je me suis même fait un poto chat. Nous sommes ensuite allées à la Lotte Tower, 555 mètres de hauteur, ce qui en fait la plus haute du monde, je crois. On est passé par un centre commercial, réservé aux riches clairement (Louis Vuitton, Chanel, Burberry, Armani etc…) puis on s’est séparé ensuite car elle devait prendre un train très tôt pour aller dans une ville de Corée du Sud et moi je suis retournée regarder mes danseurs. On a du coup parlé du Nord et voilà le rapport qu’elle a pu me faire : les sud coréens de maintenant s’en fichent pas mal du Nord ; ils ne veulent d’ailleurs pas la réunification. C’est les générations d’avant qui aimeraient bien que ça se tasse avec le Nord, que déjà, ça aille mieux les relations car pour certains, ils ont encore de la famille de l’autre côté. On entend d’ailleurs très peu parler au Sud des agissements du Nord, avec ses essais balistiques.

Et mon dernier jour a fini comme le premier, sous la pluie vers le milieu de journée. Le matin, j’ai visité le musée national de Corée du Sud. C’était assez intéressant et gratuit en plus donc bon, autant profiter. Beaucoup de sites touristiques sont gratuites en Corée, c’est bien ça. Par la suite, je suis allée à la prison Seougdemul qui est une prison qui a servi pendant l’occupation japonaise et qui montre toute l’horreur que les japonais ont fait subir aux coréens qui ne voulaient pas se plier au régime japonais. Ca a été assez fort je dois dire et là, ce n’est pas les chambres à gaz mais plutôt des salles de tortures, qu’elles soient physiques ou psychologiques. Cette prison a été ouverte de 1915 environ à 1945. Je me suis demandée si ce que j’ai partiellement vu n’était pas pire que ce que j’avais vu au mémorial des victimes à Hiroshima. Bien sûr le contexte n’est pas le même mais il n’empêche que ça a fait des dégâts des deux côtés. Puis ensuite, avant de prendre le train pour aller à l’aéroport, je voulais aller voir les îles flottantes mais il s’est mis à pleuvoir vraiment trop fort donc j’ai renoncé et j’ai filé à l’aéroport. Ma fin de voyage s’est terminée comme ça et surtout tard car je suis rentrée chez moi c’était 00h30.

Je vous laisse avec quelques photos :