TANABATA ; FETE DES ETOILES

C’est une fête à la base chinoise, afin de fêter les étoiles. Elle est célébrée chaque 7 juillet. Parce que toute fête au Japon a une histoire, selon la légende, la princesse Orihime (étoile de Véga) qui faisait des vêtements chaque jour pour son père le dieu du ciel Tentei arrangea une rencontre avec Hikoboshi (étoile d’Altair). Ils tombèrent amoureux au premier regard puis se marièrent peu de temps par la suite, en oubliant assez vite leurs occupations célestes. Tentei se mit très en colère, leur interdit de se voir et décide de les séparer définitivement par un obstacle infranchissable dans la voie lactée. Orihime supplia son père et promet de se remettre au travail. Tentei permit à sa fille et à Hikoboshi de se voir, une fois par an le 7 juillet.

Voilà la légende qui est née de cette fête. Ce n’est pas un grand festival en soi, on célèbre finalement juste une histoire d’amour entre deux « personnes » qui n’ont pas pu rester ensemble. Il n’y a pas beaucoup d’informations même sur internet pour avoir le meilleur spot car en même temps, sur les rivières, on fait flotter des milliers de lanternes. Egalement, pendant ce jour, on écrit nos voeux sur des feuilles de papier appelées Tanzaku, que l’on accroche sur des branches de bambou. Puis lorsque Tanabata est fini, on brûle le tout. Le bambou servant aussi à purifier les lieux de quelconque mauvais esprits. Sur le mien, j’ai écris « Mon voeu est d’avoir une famille et de servir D. toute ma vie ». Voici quelques photos.