LA SOCIETE NIPPONE PARTIE II

Pour faire suite à ce que j’expliquais dans mon article sur la société japonaise, j’ai décidé de creuser un petit peu plus loin et essayer de connaitre la réalité des choses. Pour cela, j’ai demandé à des amis japonais ce qu’ils pouvaient bien penser, eux, de leur propre société. Je leur ai posé quelques questions (4 en tout), voulant me concentrer sur deux-trois aspects bien connus par les critiques : travail ; satisfaction personnelle/familiale et place de la femme. J’ai essayé de transcrire aux mieux ce que l’on m’a dit.

-> Comment décrirais-tu la société japonaise à l’heure actuelle ?

Réponse : C’est un ancien modèle qui tente petit à petit d’évoluer vers de nouvelles traditions. Et de plus en plus, on peut voir que la société s’ouvre plus au monde extérieur. Avant c’était vraiment pour et par les japonais uniquement. C’est une bonne chose que la société en générale commence à s’ouvrir. Mais on est dans un modèle socialiste et à la fois capitaliste, où si l’on est pas ultra compétitif, si l’on a pas la volonté du travail bien fini, alors on peut se retrouver viré du jour au lendemain. Le système est en fait super lent ! Et si on veut s’en sortir, on a besoin d’augmenter la productivité.

-> Que penses-tu du temps interminable de travail ? Et est-ce que cela te convient ?

Réponse : Cela dépend des entreprises mais de manière générale, c’est beaucoup trop. Voire même terrible car ça a un effet dévastateur sur la productivité et cela fait que ce n’est pas fluide du tout. C’est entrain de changer mais pour les japonais, c’est normal de travailler de longues heures. Puis les gens ne prennent pas beaucoup de vacances et ça a un certain impact sur tout ce qui entoure : l’augmentation de la mortalité et baisse considérable de la natalité. Ça ne nous convient pas vraiment mais dans la mentalité japonaise, on vit pour le travail. Limite comme si on n’avait pas le choix.

> Que penses-tu de la place de la femme dans la société japonaise ?

Réponse : C’est difficile pour une femme de se faire un nom dans les entreprises japonaises par exemple. C’est très difficile pour une femme d’accéder à un rang hiérarchique plus élevé, de manière générale. La société est un peu macho en ce sens là mais dans certaines compagnies, on voit d’un mauvais œil l’arrivée d’une femme au sein d’une équipe. Il y a pleins de raisons à cela mais la principale, c’est que si elle veut avoir des enfants, et bien en contrepartie, elle est obligée d’abandonner son métier et risque même de ne pas pouvoir retourner dans son entreprise de départ. Cela commence à changer petit à petit bien sûr mais c’est encore très long à changer une mentalité.

-> Est-ce que tu te sens heureux/se dans cette société ?

Réponse : Heureux dans une compagnie étrangère oui mais sinon, non pas du tout.

Je n’ai pas pu demandé à beaucoup de personnes car le timing n’était pas super bon non plus mais je crois qu’en fait, ça reflète tout de même bien de manière générale ce que l’on peut écrire au sujet de la société japonaise. C’est sûr que le gouvernement a intérêt à se bouger pour pouvoir faire changer les choses mais là encore, en discutant à droite à gauche, il semblerait que ce soit compliqué du fait d’une que le 1er ministre est un nationaliste semble-t-il, et de deux, la grande majorité de l’électorat est âgé donc eux, ils ne veulent pas que ça change… Fin, je dois avouer que c’est trop politique après pour que j’arrive à comprendre quoi que ce soit. Mais dans son intérêt, le Japon va devoir se réveiller et très rapidement, car sa population risque de baisser de 127 millions d’habitants à 86 millions d’habitants d’ici 2050.

J’espère tout de même que vous aurez appris quelques petite choses grâce à cet article.