QUE VISITER ?

Si vous venez me voir, et que vous ne savez pas quoi visiter lors de votre séjour au Japon, je vous donne une petite liste non exhaustive sur les choses à faire, et ce par villes.

Tokyo –

  • Quartiers de Akihabara et Ikebukuro : le premier est pour ceux qui aiment l’électronique, les mangas et produits dérivés ; le second parce qu’il a son charme et qu’il fait jeune
  • Asakusa et le Senso-ji : quartier plus calme et traditionnel avec un sanctuaire pour la déesse Kannon ; c’est sympa à faire au moins une fois (gratuit le temple)
  • Tokyo Sky Tree : Tour de télécommunication, la plus haute du Japon. On peut voir la ville à 360° et c’est sympa de le faire quand le soleil commence à se coucher (1600 Yens)
  • Le Metropolitan Building à Shinjuku (la mairie en fait) qui est aussi appelé les Tours Jumelles (gratuit). Très bel observatoire.
  • Quartiers de Ueno : surtout quotté pour son parc et son zoo. C’est bien pour faire une petite balade, prendre son temps. Il y a également un espèce de marché aux puces pas très loin où l’on peut dénicher pas mal de bonnes affaires.
  • Quartiers de Harajuku, Shibuya : quartiers de la mode, Shibuya connue pour la Tour 109 hommes et femmes (7 étages de magasins de fringues) ainsi que son célèbre grand carrefour que l’on voit dans toutes les photos de promotions du Japon. Harajuku, quartier plus pour les bonnes affaires niveau vêtements et aussi parce qu’on voit un beau mélange de modes.
  • Kabukicho à Ginza : en fait, si vous aimez le théâtre ou du moins vous voulez découvrir le théâtre Kabuki (art théâtral assez exagéré traitant souvent de la vie à la période Edo (1600-1868) ; faut réserver sa place à l’avance et ça débute à 3 500 Yens les places les moins chères)
  • Odaïba : Baie de Tokyo ; il y a le musée des sciences et de la technologie, un onsen (bain public) reconnu ainsi que le siège de la FujiTV
  • Mont Fuji / Hakone : si ça vous tente la randonnée, c’est bien la chose à faire. Partir le matin en train jusqu’à Hakone puis poursuivre après pour s’approcher au plus près du Mont Fuji. Edit 15/06 : Il s’est réveillé de son sommeil de 1000 ans et gronde beaucoup à priori en ce moment donc on ne peut plus s’en approcher.

Osaka –

  • Universal Studio Japan : le parc d’attraction à faire si vous venez dans ce coin là. Beaucoup plus « mature » que Disneyland, un peu plus cher peut être aussi. (environ 8 000 Yens pour un pass journée) Mais il en vaut quand même la peine.
  • Quartier de Namba, Dotombori : centre ville d’Osaka si je puis dire. Regorge de centres commerciaux et la rue Dotombori est connue pour ses multiples restaurants et bars. Quand on passe le pont principal, il y a le fameux GlicoMan en néon géant.
  • Château de Osaka et son parc : presque un immanquable pour connaitre un peu l’histoire d’Osaka et du Japon en général (500 Yens)
  • Cascades de Minoh : situées à environ 30 minutes au Sud de la ville, c’est une bonne pause à faire, surtout lors de la période estivale.
  • Aquarium Kaiyukan : si vous aimez bien les poissons. C’est le plus grand aquarium du Japon avec beaucoup d’espèces différentes. (2 700 Yens)
  • AmericaMura : quartier « américain » de Shinsaibashi (autre quartier très commercial) assez vintage
  • Shinsekai : quartier typique et « pauvre » ; on se fait un petit retour en arrière dans les années 1960 par son ambiance assez typique
  • Umeda Sky Building : considérée comme les tours jumelles d’Osaka ; pour avoir une belle vue à 360° de la ville (1 500 Yens)
  • International Peace Center : Se rappeler que la paix doit être à tout prix protégée c’est important. Le musée retrace la vie d’avant, pendant et après la 2nde guerre Mondiale ; comment Osaka a été partiellement détruite. Un musée de la mémoire pour ne pas oublier ce qu’il s’est passé et se rappeler de ne pas faire les mêmes erreurs du passé (250 Yens)

Kyoto –

  • Sanctuaire Fushimi Inari : endroit unique au monde, il y a 30 000 tooriis environ (portes en bois/pierre religion shinto ; gratuit) et un beau panorama sur la ville de Kyoto
  • Kiyomizu Dera : considéré comme le Lourdes du Japon (400 Yens)
  • Quartiers traditionnels de Higashiyama et Gion : C’est le dernier qui est le plus connu puisqu’il abrite encore une centaines de Geisha
  • Nishiki Market : sympa à faire le matin tôt pour éviter la foule ; marché de spécialités culinaires de Kyoto
  • Arashiyama : la célèbre forêt de bambou Millénaire et sacrée ; assez sympa (surtout quand on connait les endroits peu fréquentés par les touristes)
  • Ryoanji Temple : temple reconnu pour son jardin de pierre ; jardin sec le plus connu du Japon, voire même ailleurs dans le monde. Quasi sûre que les documentaires en France, qui nous montrent un jardin sec, c’est celui-ci.
  • Le chemin des philosophes et Ginkakuji : balade plaisante à faire sur le chemin des philosophes, surtout à la période des cerisiers en fleur. Et le Ginkakuji (pavillon d’argent), surtout pour ses jardins qui sont considérés comme trésor national (500 Yens)
  • Jardin Botanique : si vous aimez bien les fleurs, les plantes et que vous avez envie de faire une pause tranquille (200 Yens).
  • Château de Nijo (les extérieurs) : c’est sympa à faire, on rentre un peu dans l’histoire de Kyoto mais ce sont surtout les extérieurs et les jardins qui valent le coup. L’intérieur… il n’y a que des pièces vides avec des couches et des couches de feuilles d’or (600 Yens).
  • Daikaku-ji : au nord d’Arashiyama ; c’est une ancienne résidence secondaire impériale. Très sympa à faire car peu de touristes et il a un étang avec plus de 3 000 lotus.
  • Temple Kinnen-ji : un temple complètement oublié des touristes, ce qui est très bien. Il se trouve dans le quartier d’Higashiyama et il est « connu » pour la peinture de deux dragons jumeaux.

Et au départ de Kyoto ou Osaka, vous pouvez aller à Nara qui est surtout réputé pour son parc aux daims. Vous pouvez également vous rendre à Kobe, qui est connu évidemment pour son excellent boeuf mais aussi pour son quartier chinois. Et un peu plus au sud, direct d’Osaka, il y a Wakayama (prochain sujet dans la partie Tourisme 🙂

Ceci n’est bien sûr qu’une petite liste des choses que l’on peut visiter dans les trois grandes villes principales.